LES RADARS LASER EN SOLDE

Les fabricants de ces objets n'aiment pas dévoiler leur tarifs, mais "Auto Plus" à découvert qu'ils soldaient les vieillissantes jumelles EUROLASER qui se négocient autour de 6800€ , préférant le pistolet Ultralyte affiché à 7250€ qui va descendre autour de 7000€ car un concurrent inédit tout juste homologué, vient d'arriver:
Britax Prolaser à 6990€, mais le saviez vous la police et la gendarmerie doivent s'acquitter de la T.V.A. sur les fournitures............. de bureau.

GUERRE OUVERTE POUR LE MAGOT

L'argent des cabines radars automatique réclamée par les départements, refusée en bloc par l'état, échauffent les esprits. Le conseil Général de l'Aude a tiré le premier, il demande une redevance de 10000€ sur chaque cabine radar en service afin d'entretenir les routes qui viennent de passer à leur charge. 8 département ont suivi ces derniers jours : Ariège, Gironde, Gers, Dordogne, Territoire de Belfort, Nord pas de Calais, Pyrénées Orrientales. Certains exigent jusqu'à 30000€ par cabine. L'état a assigné l'Aude en justice et obtenu gain de cause. Très remontés les présidents des conseils généraux concernés veulent porter l'affaire devant le conseil d'état.
 

GPS ANTIRADARS BIENTOT INTERDITS?

La Suisse vient d'interdire les GPS à bord d'une voiture: Motif: ils signalent les radars.La France suivra-t-elle?
C'est bien connu, tout possesseur d'un système de naviguation embarqué ou d'un ordinateur de poche peut télécharger sur internet les listes des lieux ou opèrent fréquemment les radars, mobile, jumelles eurolaser.Pour rassurer les consommateurs les fournisseurs de ces données claironnent sur leur sites: 100% légal. La sécurité routière rappelle:" sont seulement autorisées les données que nous communiquons via internet sur les cabines radars automatiques, donc tous les automobilistes qui utilisent des indications sur les radars aux positions non connues s'exposent aux sanctions prévues par l'article R.413-15 du code de la route" A savoir 1500€ et 2 points avec saisie du matériel incriminé.
Le ministère de l'intérieur enfonce le clou et se range du côté de la sécurité routière.La saisie du matériel est possible après autorisation du parquet. On réfléchit dans les rangs à un bridage des appareils nomades leur refusant de recevoir les bases de données, ce qu'a demandé l'état Suisse aux fabriquant, ce qui semble complexe à mettre en place et facile à contourner.Vu le climat répressif qui règne déjà, les autorités françaises seraient assez mal inspirées de prendre une mesure aussi radicale, surtout en ces périodes  d'échéance présidentielle.
www.securite-routiere.gouv.fr

l'avis d'un avocat:
est-il illégal d'utiliser un GPS capable de signaler des radars autres que les cabines?
_ Le texte de loi stipule qu'il est interdit de transporter un appareil capable de "déceler"la présence de radars.Or, un GPS doté d'une carte des zones de contrôles ne "décèle" pas.Pour moi, tant qu'il y a pas de nouveau texte de loi plus explicite, il n'y a rien d'illégal.
que faire si l'on est arrêté?
_Les forces de l'ordre ne peuvent pas saisir l'appareil ( et vérifier ainsi la présence de coordonnées de radars mobiles) sans votre accord.Il faut rester ferme et ne rien donner.